Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de MoKaMiLLa
  • Le blog de MoKaMiLLa
  • : Du simple plaisir de cuisiner est née une véritable passion pour la cuisine. Classique ou originale, rapide ou demandant un peu de patience, balades internationales ou régionales, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies... Je vous laisse découvrir mon univers, n'hésitez pas à me donner votre avis et à commenter les recettes!
  • Contact

Au menu chez Moka !

Recherche

Like me I'm famous !


Mes partenaires!

Référencement





Blogs à Croquer


Recettes de cuisine

Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs










blogs de recettes de cuisine

Manger Kiffer, le premier site des rencontres gourmandes

Bienvenue à tous Chez Moka...

Bonjour et bienvenue Chez Moka... Du simple plaisir de cuisiner est née une véritable passion pour la cuisine. Classique ou originale, rapide ou demandant un peu de patience, balades internationales ou  régionales, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies... Je vous laisse découvrir mon univers, n'hésitez pas à me donner votre avis et à commenter les recettes (d'autant plus si vous les avez testées...) Si vous les testez, j'ai inauguré une nouvelle rubrique avec les photos de vos réalisations que vous ayez un blog ou non. N'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.Vous pouvez également vous inscrire à ma Newsletter, vous serez prévenus dès la publication d'un nouvel article...
Envie d'une pause détente autour d'un thé...? 
Mon blog de lecture Au milieu des livres vous attend...

25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 17:57

Noel-cuisine.jpg

Source : Pinterest

 

J'espère que ces deux jours ont fait pétiller vos papilles et vos pupilles !

Ici, oui. Joyeuses fêtes de Noël à tous !

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 07:00

Buche-Noel-chocopralin.JPG

 

Bien que ce blog se défile un peu trop du côté de ses publications, je ne me voyais pas ne pas être de la fête pour Noël et Nouvel an. Du coup, commençons la semaine avec une petite recette de bûche testée hier. (Et parce qu'Elodie, une lectrice, m'a demandé si j'allais en proposer une cette année.) Je ne suis pas spécialement adepte des desserts mais j'ai un entourage qui les adore, du coup, la bûche de cette année sera garnie avec une crème pâtissière à la pralinoise et au Nutella. Une crème chantilly, peu sucrée, enrobera le tout pour rééquilibrer les saveurs... 

La liste des courses...

Pour le biscuit:

2 oeufs entiers.

2 blancs d'oeufs.
2 jaunes d'oeufs.

55 g de farine

80 g de sucre + 20g de sucre.

 Pour la garniture

40 g de nutella 

40g de pralinoise 

(Ou 80 g de pralinoise si pour vous le Nutella, c'est le Mal ! )

2 jaunes d'oeufs 

20 cl de lait

10 cl de crème liquide

20 g de farine

50 g de sucre en poudre.

4 CS de pralin croustillant.

Pour la chantilly

25 cl de crème entière.

2 CS de sucre en poudre .

Pour la déco :

80 g de chocolat noir pâtissier

Quelques Ferrero Rocher.

Et en cuisine, ça se passe comment ?

La préparation du biscuit :

Dans un robot, battre les deux blancs en neige avec une pincée de sel. Quand les blancs commencent à prendre, ajouter les 20g de sucre. Ne pas attendre qu'ils soient trop fermes.

Dans un cul de poule, battre les deux oeufs entiers et les deux jaunes.

Ajouter les 80 g de  sucre et mélanger énergiquement jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

Mettre le cul de poule au-dessus d'une casserole d'eau chaude pour faire chauffer le mélange au bain-marie.

Le faire tiédir et non frémir. (à 40°) C'est pour cette dernière étape que le thermomètre peut s'avérer utile.

Une fois le mélange tiédi, battre les jaunes avec un batteur électrique. Le mélange doit tripler de volume et blanchir.

Ajouter alors la farine et battre à nouveau.

Assouplir l'appareil en ajoutant 1/5 des blancs en neige. Mélanger. Puis ajouter délicatement le reste des blancs afin que l'appareil devienne onctueux.

Etaler le mélange sur votre Flexipat et mettre au four entre 10 et 12 min à 180°. 

Démouler et laisser tiédir.

Ferrero-rocher.JPGLa crème pralinoise-nutella.

Faire  fondre la pralinoise, le nutella dans le lait et la crème jusqu'à ébullition.

Mélanger les oeufs, le sucre et la farine dans un bol.

Verser un peu de crème dans le bol pour liquéfier le mélange oeufs/sucre/farine.

Remettre sur feu doux pour laisser épaissir en veillant à toujours bien mélanger au fouet.

Laisser refroidir pour le montage.

La crème chantilly

Faire monter la crème très fraîche en ajoutant le sucre glace quand elle commence à épaissir.

Le montage :

Etaler la garniture sur le biscuit que vous avez préparé.

Ajouter le pralin croustillant.

Rouler délicatement la bestiole.

Trancher les extrémités pour un résultat plus régulier.

Enrober de crème chantilly et décorer avec les Ferrero Rocher. Ajouter des petites décorations en chocolat. (Il vous suffit de faire fondre au bain-marie le chocolat pâtissier et d'étaler ça comme bon vous semble sur un papier sulfurisé ou votre silpat. Laisser 15 min au frais et les disposer autour de la bûche.

Servir frais.

Si la chantilly est bien ferme, vous pouvez sans problème préparer cette bûche la veille en la maintenant bien au frais.


Buche-chocolat-pralinoise-copie-1.JPGJoyeuses fêtes de fin d'année !

Bonne dégustation

et pensez à vous abonner à

la newsletter/publication des articles pour suivre l'actualité du blog ! 

 

Pour les facebook addict' : like me !

(Les coulisses du blog)


Repost 0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 06:30

Attention, cette recette doit être une de mes préférées. Elle est parfaite pour les amateurs de poisson qui préfèrent passer leur tour lors des entrées plus riches (foie gras) ou insolites (huîtres, escargots...). Elle est souvent au rendez-vous sur nos tables de fêtes et ce quelle que soit la saison. Succès garanti. Merci à Renée de nous l'avoir transmise ! Elle sera parfaite en entrée pour votre réveillon !

 

Terrine poisson saumon merlan

La liste de courses:

700g de filets de colin ou de merlan.

700g de saumon frais.

100g de crevettes.

1 oignon

1 carotte

2dl de crème fraîche.

1CS de rhum ambré.

50 de mie de pain.

1 verre de lait.

3 oeufs entiers.

5 à 6 petits rondins d'épinards congelés.

Sel et poivre.

Persil

Et en cuisine, ça se passe comment ?

Faire décongeler les galets d'épinard. Enlever l'excédent d'eau et réserver.

Faire tremper le pain dans le lait.

Dans une casserole, préparer un court-bouillon avec :

- L'oignon tranché grossièrement

- Du persil

- La carotte en rondelles.

- Le sel et le poivre.

Faire cuire les filets  4 min dans l'eau bouillante puis le saumon pendant 10 min. Egoutter le poisson.

Pendant la cuisson du saumon, préparer la première couche de la terrine avec les filets.

Mélanger le poisson (merlan) avec du persil haché, les oeufs entiers battus, la mie de pain écrasée et les crevettes décortiquées et coupées en morceaux.

Ajouter la crème et le rhum. Assaisonner selon votre convenance.

Mettre une première couche de ce mélange dans un moule à cake beurré. Avec le dos d'une cuiller, veiller à bien lisser ce mélange.

Ajouter  les épinards au dessus de la première couche, puis émiettez grossièrement le saumon.

Recouvrir avec le premier mélange.

Couvrir la terrine avec une feuille de papier alu en laissant un petit trou au centre pour permettre l'évacuation de la vapeur.

Faire cuire 2h00 au bain-marie à 220° environ (Th 7)

Démouler à froid et laisser refroidir une nuit au réfrigérateur.

Servir avec une mayo ou une sauce mayo verte aux herbes.

Décorer la terrine avec une ou deux crevettes, de la ciboulette, une tomate cerise...

La terrine peut être préparée deux jours à l'avance en restant bien au frais. La tenue est parfaite est le rendu assiette très joli.

 

Terrine poisson

 

Bonne dégustation et pensez à vous abonner

à la newsletter/publication des articles pour suivre l'actualité du blog !


Pour les facebook addict' : like me !

(Les coulisses du blog)

 

 

 

 

 

Repost 0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 06:30

Hop, hop, hop ! Les paquets sont désormais ouverts, on sort à peine de table et il faut déjà penser au réveillon du 31... Alors on ne s'arrête pas en si bon chemin avec les recettes festives. Après la version citronnée, il me fallait bien inviter le chocolat à ma table de fête... J'avais très envie de préparer une bûche aux trois chocolats. Mais attention, quelque chose de léger, aérien qui ne vous colle pas une envie de dormir dès la première bouchée. Et puis Dom a besoin de chantilly et de chocolat, sinon, ce n'est pas un vrai dessert. Ma première tentative fut un vrai fiasco. Erreur de dosage et forte chaleur dans la pièce, la chantilly a tourné, rien n'a fonctionné comme je le voulais... Bref: la bûche 2012 a rimé avec grosse loose.

Mon deuxième essai semble être le bon (Si la bûche n'est pas en mode grosse flaque de crème dans le frigo à l'heure où j'écris l'article).

Buche-Noel-chocolat.JPG

La liste de courses :

Pour le biscuit:

2 oeufs entiers.
2 blancs d'oeufs.
2 jaunes d'oeufs.

55 g de farine

50 g de poudre de cacao

80 g de sucre + 20g de sucre.

Pour la garniture:

Mousse chocolat blanc

90 g de chocolat blanc

180 ml (18cl) de crème fleurette liquide.

Mousse chocolat lait

90 g de chocolat au lait

180 ml (18cl) de crème fleurette liquide.

Mousse chocolat noir :

90 g de chocolat noir

180 ml (18cl) de crème fleurette liquide.

Décoration de la bûche:

18 cl de crème liquide pour en faire une chantilly bien ferme.

Des biscuits Mikado : chocolat noir, lait, blanc.

Copeaux de chocolat blanc et au lait.

Et en cuisine, ça se passe comment ?

Les chantilly chocolatées: Bûche trois choco Noel

Procéder de la même manière pour les trois chantilly. Je commence par celle au chocolat blanc, puis au lait, puis noir. Prévoir trois sac congélation qui vous serviront de poches à douille.

1. Au bain-marie, faire fondre le chocolat.

2. Pendant ce temps, battre la crème pour en faire de la crème chantilly non sucrée (le chocolat suffira pour l'apport en sucre.)

3. Une fois le chocolat fondu, ajouter deux grosses cuillers de chantilly. Mélanger énergiquement.

4. Ajouter le reste de chantilly en mélangeant délicatement pour conserver l'onctuosité de la mousse.

5. Remplir un sac congélation de cette crème.

6. Réserver immédiatement au frais durant deux bonnes heures.

La préparation du biscuit :

Dans un robot, battre les deux blancs en neige avec une pincée de sel. Quand les blancs commencent à prendre, ajouter les 20g de sucre. Ne pas attendre qu'ils soient trop fermes.

Dans un cul de poule, battre les deux oeufs entiers et les deux jaunes.

Ajouter les 80 g de  sucre et mélanger énergiquement jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

Mettre le cul de poule au-dessus d'une casserole d'eau chaude pour faire chauffer le mélange au bain-marie.

Le faire tiédir et non frémir. (à 40°) C'est pour cette dernière étape que le thermomètre peut s'avérer utile.

Une fois le mélange tiédi, battre les jaunes avec un batteur électrique. Le mélange doit tripler de volume et blanchir.

Ajouter alors la farine et le cacao et battre à nouveau.

Assouplir l'appareil en ajoutant 1/5 des blancs en neige. Mélanger. Puis ajouter délicatement le reste des blancs afin que l'appareil devienne onctueux.

Etaler le mélange sur votre Flexipat et mettre au four entre 10 et 12 min à 180°. 

Démouler et laisser tiédir.

Le montage :

Tubes-chocolates.JPGBûche trois choco roulée

 

Préparer la chantilly nature (avec la crème et une CS de sucre.)

La monter fermement et la réserver au frais. (Le temps du montage.)

Une fois le biscuit refroidi, procéder au montage.

Couper la pointe de votre sac congélation pour l'utiliser comme une douille. Je laisse mes trois poches sur des blocs congélations glacés pour conserver leur fraîcheur durant le montage.

Tracer de grandes lignes de crème en alternant les trois mousses.

Rouler et couper les extrémités de la bûche pour plus de netteté.

Recouvrir de crème chantilly, déposer les Mikado en réveillant l'artiste qui sommeille en vous. Ajouter quelques copeaux de chocolat.

Réserver au frais.

Bûche Noël trois chocolatsEn bref :

Et pour les gens organisés que vous êtes, oui, cette bûche peut être préparée une journée à l'avance. Le tout est de bien la conserver au frais. Cela paraît long et compliqué mais franchement, le résultat en vaut largement la peine. Le tout est de bien gérer les chantilly. (Oui, j'aime mon Kitchenaid, mais c'est aussi réalisable sans.)

 

Bonne dégustation

et pensez à vous abonner à

la newsletter/publication des articles pour suivre l'actualité du blog !

 

 

 

 

 

Pour les facebook addict' : like me !

(Les coulisses du blog)

Repost 0
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 09:39

Sapin-flocon.JPG

Un petit coucou en ce matin de Noël en espérant que vous avez été gâtés hier ou que vous allez l'être ce matin. J'espère que vous aurez également pu vous régaler et que les tables de fêtes auront ravi vos papilles... Ici, les grands classiques étaient au rendez-vous : foie gras fondant, petits choux farcis, terrine de poisson exquise (recette publiée dans les prochains jours), coquilles Saint Jacques safranées de mon père... Ce midi, le saumon sera à l'honneur, les langoustines et la lotte également. J'ai aussi réalisé une bûche trois chocolats dont je ne suis pas peu fière. Vous aurez la recette demain sans faute. Bref, profitez pleinement de ces moments auprès des vôtres. Moi je fais le plein d'amour ces derniers temps, et je savoure ces moments en famille. Et j'apprécie. 

Beau et doux Noël à tous.

Repost 0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 07:00

Buche-citron-meringuee-Noel-copie-1.JPG

Réalisée pour une soirée chez Ambre et Louis avec Noémie et Camille.

Ma révélation de l'année en matière de cuisine, c'est la tarte au citron. Je détestais cela jusqu'à maintenant et ne comprenais pas l'enthousiasme des palais pour ce dessert. En revanche, esthétiquement parlant, j'adorais. J'ai donc essayé d'amadouer mes papilles et de leur en faire goûter pour apprendre à apprécier ces tartelettes acidulées.

Ces multiples tentatives m'ont conduite à enfin m'intéresser à ce dessert, puis à l'adorer, pour ne pas dire l'aduler. Il me fallait donc rendre hommage à ce coup de coeur avec cette  bûche de Noël citron meringuée et ses éclats de pistache. ! Une version chocolatée est en cours de conception... Je dois la réaliser cette semaine pour mon Noël avec les copines ! 

Et vous, quelle sera la bûche de vos fêtes ?

Pour le biscuit : 

2 oeufs entiers. 

2 blancs d'oeufs.
2 jaunes d'oeufs.
55 g de farine
80 g de sucre + 20g de sucre.
Du sucre glace (pour soupoudrer la bûche à la fin de la réalisation.)

Pour la crème citronnée :

4 citrons (15cl de jus et les zestes de trois citrons)
125g de sucre.
20g de maïzena.
50g de beurre
3 œufs

Une poignée de pistaches hachées.

Pour la meringue italienne :

Prévoir un thermomètre de cuisson (Sinon avoir de bons yeux.)

3 blancs

180g de sucre

Un verre d'eau.
Une poignée de pistaches hachées.


 Et en cuisine ça se passe comment ?

Le biscuit.

Dans un robot, battre les deux blancs en neige avec une pincée de sel.
Quand les blancs commencent à prendre, ajouter les 20g de sucre. Ne pas attendre qu'ils soient trop fermes.
Dans un cul de poule, battre les deux oeufs entiers et les deux jaunes. Ajouter les 80 g de  sucre et mélanger énergiquement jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.
Mettre le cul de poule au-dessus d'une casserole d'eau chaude pour faire chauffer le mélange au bain-marie. Le faire tiédir et non frémir. (à 40°) C'est pour cette dernière étape que le thermomètre peut s'avérer utile.
Une fois le mélange tiédi, battre les jaunes avec un batteur électrique. Le mélange doit tripler de volume et blanchir.

Ajouter alors la farine et battre à nouveau.
Assouplir l'appareil en ajoutant 1/5 des blancs en neige. Mélanger.

Puis ajouter délicatement le reste des blancs afin que l'appareil devienne onctueux.

Etaler le mélange sur votre Flexipat et mettre au four entre 10 et 12 min à 180°.Démouler et laisser tiédir.

La garniture citronnée.

Zester trois citrons et les presser pour obtenir 15 cl de jus.

Dans une première casserole :

Mélanger les zestes et le sucre.

Ajouter les œufs et battre au fouet pour blanchir le mélange.

Incorporer la maïzena.

Dans une autre casserole:

Porter le jus à ébullition.

Verser le jus bouillant sur le mélange en fouettant énergiquement.

Mettre le tout dans la casserole, et laisser épaissir sur feu doux environ trois minutes en remuant : le mélange doit atteindre 85°C.

Mettre hors du feu.

Lorsque la température est descendu à 45°C incorporer le beurre coupé en morceaux.

Ndlr: utiliser un mixeur plongeant pour ne pas incorporer de bulles d'air et obtenir un mélange lisse et  homogène.


Biscuit roulé crème citron

bûche citron

 

 

Bûche citron pistaches

 

 

Gâteau crème meringuée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La meringue.

Pour réaliser la meringue italienne :

Battre doucement les blancs en neige.

Pendant ce temps, préparer le sirop de sucre en mettant le sucre dans une casserole et en le recouvrant à peine d'eau. (Environ 1 verre d'eau)

Laisser la température atteindre 118° et verser en filet, tout doucement sur les blancs qui commencent à prendre et à accrocher sur les bords du bol.

Battre jusqu'à ce que le tout refroidisse.

La meringue obtenue est ferme et brillante.

 

Bûche Noel citron meringue 


Le montage :

Recouvrir le biscuit roulé de crème citron. En garder un peu pour le dessus (5/6 CSoupe)

Rouler le biscuit et couper les extrémité pour que cela soit plus joli.

Recouvrir le biscuit roulé de crème et soupoudrer de pistaches hachées.

Recouvrir enfin de meringue.

Faire dorer au chalumeau de cuisine ou dans un four quelques minutes (mode grill à surveiller très attentivement.)

Soupoudrer de pistaches hachées et décorer de citrons frais ou confits.

Servir bien frais.

 

 

 

 

Bonne dégustation et pensez à vous abonner

à la newsletter/publication des articles pour suivre l'actualité du blog !

Pour les facebook addict' : like me !

(Les coulisses du blog)

Repost 0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 06:30

Cette recette vient inaugurer la liste des recettes festives des soirées de fin d'année 2012. Elle a été approuvée à l'unanimité par ma troupe de merveilleuses copines lors de notre dernière soirée alors elle se devait d'ouvrir le bal...

Je la sers en verrine pour un apéritif gourmand, ça réchauffe juste assez les demoiselles qui arrivent en petite robe noire et qui n'ont pas encore bu assez de vin pour retirer leur gilet !

veloute-Noel.JPG

Sur la liste de courses.

Pour une dizaine de verrines.

Pour le velouté:

450 g de potiron

Une dizaine de châtaignes.

8 champignons de Paris.

1 oignon.

60 cl de bouillon

Poivre.

Huile d'olive et beurre.

2 tranches de bacon fumé.

Pour la chantilly de châtaignes:

60 cl de crème entière liquide.

12 châtaignes.

Poivre

Paprika ou pavot pour la déco

 

Et en cuisine, ça se passe comment ?

Pour le velouté:

Dans une cocotte, faire revenir l'oignon émincé grossièrement dans un mélange huile d'olive/beurre.

Ajouter les châtaignes. (Je les achète en bocaux pour ne pas avoir à les éplucher.)

Ajouter le potiron coupé en dés grossiers.

Ajouter les têtes de champignons coupées en deux.

Faire revenir puis couvrir de bouillon.

Laisser cuire jusqu'à ce que le potion soit tendre.

Ajouter deux tranches de bacon en fin de cuisson que vous laisserez infuser 5 min hors du feu. Cela donne un petit goût fumé sympathique. Le retirer avant de mixer l'ensemble.

Pour la chantilly:

Pendant la cuisson du velouté, laisser bouillir la crème avec les châtaignes dans une casserole.

Ajouter du poivre ( Je ne sale pas pour contrebalancer le goût "fumé-salé" de la soupe)

Laisser infuser le tout hors du feu une bonne dizaine de minutes.

Mixer le tout.

Passer le mélange mixé au chinois pour ne pas endommager le siphon.

Laisser refroidir.

Mettre la préparation dans votre siphon et ajouter deux cartouches de gaz.

[Si vous n'avez pas de siphon, montez la crème à l'aide d'un batteur électrique]

Conserver au frais au moins deux heures.

Déposer la chantilly sur le velouté bien chaud et servir aussitôt.

Décorer d'épices selon vos goûts.

Veloute-chataigne-potiron-champignon.JPG

 

 

Bonne dégustation et pensez à vous abonner

à la newsletter/publication des articles pour suivre l'actualité du blog !

Pour les facebook addict' : like me !

(Les coulisses du blog)


 



 

 



Repost 0
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 10:00

Elle arrive, certes, un peu tardivement mais ChezMoKa n'allait pas laisser passer Noël sans vous proposer une idée de dessert. Comment passer à côté de la traditionnelle bûche ? Je n'ai pas choisi la version crème au beurre, un peu trop "copieuse" à mon goût. J'ai donc opté pour une chantilly parfumée plus légère en fin de repas. Pour varier les textures, des éclats de spéculoos viennent croustiller à l'intérieur de la crème chantilly. Pour les personnes qui ne sont pas de grands fans du Nutella, il ne vient que parfumer la crème qui a une bonne odeur de noisettes.

Bûche choco spéculoos

La liste de courses :

Pour le biscuit:

2 oeufs entiers.
2 blancs d'oeufs.
2 jaunes d'oeufs.

55 g de farine

50 g de poudre de cacao

80 g de sucre + 20g de sucre.

Pour la garniture:

3 énormes CS de nutella (à tartiner)

12 spéculoos en miettes

4 CS de nutella

50 cl de crème entière

Pour la déco:

2 spéculoos pour chaque extrémité de la bûche.

3CS de sucre glace.

Des petites touches de vermicelles en accord avec une ambiance de festive.

Bûche spéculoos

Et en cuisine ça se passe comment ?

Chantilly:

Faire fondre les 4 CS de Nutella dans la crème.

Une fois le mélange fondu, le réserver au frais.

Il faudra peut-être le passer au tamis avant de monter la crème.

Monter la crème en chantilly avec des outils bien froids pour favoriser la prise de la crème.

Faire cela au dernier moment, lorsque votre biscuit est prêt à être roulé.

 Préparation du biscuit:

Dans un robot, battre les deux blancs en neige avec une pincée de sel. Quand les blancs commencent à prendre, ajouter les 20g de sucre. Ne pas attendre qu'ils soient trop fermes.

  Dans un cul de poule, battre les deux oeufs entiers et les deux jaunes.

Ajouter les 80 g de  sucre et mélanger énergiquement jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.
Mettre le cul de poule au-dessus d'une casserole d'eau chaude pour faire chauffer le mélange au bain-marie.

Le faire tiédir et non frémir. (à 40°) C'est pour cette dernière étape que le thermomètre peut s'avérer utile.

Une fois le mélange tiédi, battre les jaunes avec un batteur électrique. Le mélange doit tripler de volume et blanchir.

Ajouter alors la farine et le cacao et battre à nouveau.

Assouplir l'appareil en ajoutant 1/5 des blancs en neige. Mélanger. Puis ajouter délicatement le reste des blancs afin que l'appareil devienne onctueux.

Etaler le mélange sur votre Flexipat et mettre au four entre 10 et 12 min à 180°. 

Démouler et laisser tiédir.

Montage:

Tartiner le biscuit de Nutella.
Mettre les 3/4 des miettes de spéculoos.
Ajouter la chantilly, puis le reste des spéculoos.
Rouler délicatement le biscuit.
Déposer sur votre plat de présentation après avoir décoré la bûche selon votre inspiration du moment. Servir frais.
Bonne dégustation, et surtout... Régalez-vous !

Bûche nutella

 

 

Chez Moka sur facebook, rejoignez-nous

Et n'oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter et aux articles !

Repost 0
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 10:02

Bonjour à tous et à toutes,

Comme je vous l'avais indiqué dans mon précédent article, je suis sans four depuis mon récent déménagement. Me voilà donc assez limitée pour vous proposer des recettes de Noël en grand nombre. Mais n'étant pas sans ressources, j'ai choisi de vous proposer ce joli dessert, très visuel et facilement réalisable pour des novices en cuisine... Cet article me tient d'autant plus à coeur qu'il est mon premier article (et loin d'être le dernier) pour un nouveau webzine féminin pas comme les autres récemment arrivé sur la toile... Comme j'ai le plaisir d'y contribuer, je vous invite à y jeter un coup d'oeil, parce que son ton décalé vaut vraiment le détour !Le numéro deux vient de paraître sur le thème de la paternité et j'officie pour ce numéro dans la rubrique "La Fabrique"

 

Dômes glacés2

La liste de courses.

(Pour 6 demi-sphères.)

 

40 cl de crème liquide (entière)
½ plaquette de chocolat blanc spécial pâtisserie.
6 mini-meringues (j’ai fauté, elles ne sont pas faites maison…) ou une gourmandise qui vous plaît pour mettre au cœur de votre dessert
3 cuillers à soupe de sucre coloré noir. (Disponible dans les boutiques spécialisées)
6 à 8 carrés de chocolat blanc râpé.
Une assiette et bien évidemment deux cuillers.


Le pas-à-pas…
Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie. Laisser légèrement tiédir.
Dans un grand saladier que vous aurez préalablement placé au frais (dans le congélateur, c’est encore mieux) monter la crème en chantilly. Il faut qu’elle soit assez ferme.Réserver au frais.
Ajouter le chocolat tiédi à la crème chantilly et mélanger doucement.
Répartir la chantilly dans le moule en silicone en forme de demi-sphère. Ne pas les remplir totalement. Déposer votre cœur gourmand au centre et recouvrir de chantilly jusqu’au bord du moule. Mettre au congélateur au moins 4 heures.


Le dressage…
Démouler votre ouvrage. Prenez deux secondes (au moins) pour savourer et apprécier le travail accompli. Vous approchez du but !
Dans deux assiettes différentes, mettre le chocolat blanc râpé et le sucre noir. Roulez vos demi-sphères dans la couleur de votre choix. Et déposer le tout sur votre assiette…

 

Savourez...

Ce blog vous plaît ? Inscrivez-vous aux articles et à la newsletter !

 

Dômes chantilly glacée 3Depuis peu :

Chez Moka sur facebook, rejoignez-nous !

 

 


Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 14:17
Voilà que les fêtes se prolongent et que nous allons fêter les Rois . L'indispensable galette se devait d'être présente sur ce blog... (Oui, oui, d'autant plus que je raffole de la galette à la frangipane.)
Trop classique allez-vous me dire ? Oui, mais tellement bon !

Galette

La liste de courses.

2 rouleaux de pâte feuilletée
1 jaune d'œuf (pour faire dorer la jolie galette.)

Garniture :

Crème pâtissière

50 cl de lait
150 g de sucre en poudre
4 jaunes d’œufs
1 œuf entier
40 g de farine
1Cc d'extrait d'arôme naturel à la vanille.

Crème d’amande
100 g de beurre
125 g d’amande en poudre
80 g de sucre glace
1 œuf
10 g de farine
1 Cc d'extrait d'amande amère.

A vos fourneaux !

Commençons par la crème pâtissière :

Porter le lait à ébullition. Ajouter l'arôme vanille. Hors du feu laisser l'arôme se mélanger au lait.
DSCF7799
Dans un saladier, faire blanchir le mélange: jaunes d'œufs, l'œuf entier et le sucre. Ajoutez la farine puis le lait vanillé bouillant.
Versez le tout dans une casserole.
Laissez cuire doucement en mélangeant régulièrement jusqu'à épaississement de la crème.
Réserver et laisser refroidir.


DSCF7794DSCF7795DSCF7796DSCF7800DSCF7803




Au tour de la crème d'amande :
Dans un bol, pétrissez le beurre pour obtenir une pommade puis ajoutez les amandes en poudre, la farine, le sucre glace, l'extrait d'amande et l’œuf et continuez à pétrir pour obtenir une pâte homogène.
DSCF7804DSCF7805DSCF7806DSCF7807





Montage de la galette
:

Mélangez la crème pâtissière et la crème d’amande.
Déposer la galette sur votre plaque tapissée de papier sulfurisé.
Dérouler votre premier rouleau de pâte feuilletée. A l'aide d'un pinceau, déposer l'oeuf battu sur le bord de la pâte.

Remplir votre poche à douille. (Pour les moins équipés la cuillère fonctionne bien aussi ;) )
Etalez la préparation au centre  la pâte sans déborder sur le tour enduit d’œuf.


DSCF7809DSCF7812DSCF7813







Ne pas oublier d'y déposer la fève... Petit lutin pour moi cette année...
DSCF7815DSCF7816










Déposer la seconde pâte puis souder les deux disques de pâte.
DSCF7817DSCF7818










Badigeonnez la galette avec le reste d’œuf.
Décorer la surface à votre convenance.

DSCF7820DSCF7822










Mettez au four pour 10 minutes à 240 °C (th.8), puis 20 minutes à 180 °C (th.6).

Galette des roisGalette des rois à la frangipane




Bonne dégustation et surtout....

Régalez-vous !













Ce blog vous plaît ?
Pensez à la Newsletter.

(Inscription aux articles également.)
Repost 0